30 ans de sacerdoce célébrés à Kinshasa

Le dimanche 16 septembre, la chapelle saint Eugène de Mazenod de Kinshasa-Kintambo a manqué de place pour accueillir la nombreuse participation à la messe pour les trente ans de sacerdoce des pères Apollinaire Munsintoto, Modeste Tembo, Godé Iwele, Thaddée Mabila, Egide Eloses et Baudouin Mubesala.     

Jubilé des pères Iwele, Munsintoto, Eloses, Mabila, Tembo, Mubesala

Les pères Mabila et Munsintoto ont concélébré avec une quinzaine de confrères oblats et autres. Mgr Louis Mbwol, évêque émérite d’Idiofa, a présidé la messe. L’évêque émérite de Molegbe, Mgr Joseph Kesenge, a concélébré aussi, et l’évêque actuel de Molegbe, Mgr Dominique Bulamatari, a rejoint la communauté plus tard, et c’est lui qui a remis à nos deux confrères le brevet de bénédiction spéciale du pape François.

Le père Mabila a prononcé l’homélie, rendant grâce au Dieu qui appelle, rappelant le sens du sacerdoce, dans la suite du Christ, et racontant l’histoire personnelle de sa vocation. Le père Munsintoto a aussi fait le témoignage de son parcours depuis ses premières années à Opala, dans le diocèse d’Isangi, jusqu’à la paroisse saint Eugène de Mazenod de Lozo, dans le diocèse d’Idiofa, où il est curé et préfet des études.

Mgr Louis Mbwol, ancien maître des novices des six jubilaires, a raconté avec pleine satisfaction combien il a vu ces jeunes reçus en 1979 à Ifwanzondo apprendre petit à petit les secrets de la vie intérieure et de la dévotion mariale, combien ils ont approfondi petit à petit leur formation en philosophie et en théologie et combien l’ancien évêque d’Isangi (puis d’Idiofa) les a vus grandir petit à petit dans le ministère pastoral.

 

Le repas festif a été offert par les “amis du père Edy Mabila”, une association de laïcs qui soutiennent de multiples manières le prêtre oblat rencontré notamment dans son ministère comme aumônier de prison, curé de la paroisse saint Eloi de Kinshasa ou encore fondateur de la Fraternité catholique des amis de la prison ou du Foyer marial de Kinshasa.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*