La clôture de l’Année des vocations oblates marquée par la mort d’un aspirant

Le vendredi 25 janvier, dans la chapelle du scolasticat saint Eugène de Mazenod de Kinshasa, le père Joseph Ntumba, supérieur provincial du Congo, a présidé la messe de clôture de l’Année des vocations oblates.

Une émouvante intention de prière aura été la prière pour le repos de l’âme de l’aspirant Reagan Kuyantika enterré la veille à Kikwit, dans la province du Kwilu. Le jeune homme de la vingtaine d’années était en stage dans la communauté de Kikwit. Mais en congé en famille, une semaine auparavant, il s’est senti mal, et la mort s’est ensuivie. Sur Whattsapp, le père Thierry Nankwaya, qui l’avait reçu chez les oblats, témoigne :

Je suis profondément attristé car c’est depuis 2012, début octobre, qu’il a manifesté son désir de devenir oblat, à l’âge de 13 ans, étant en première année du secondaire. Six ans durant, il a participé aux différentes rencontres des aspirants. Et c’est le tout dernier aspirant que j’ai laissé en stage à Kikwit. Paix à son âme.

Lors de la session de formation des supérieurs de communautés et des curés, du 8 au 12 janvier, bien des confrères ont apprécié le service du jeune aspirant, “brave jeune au dévouement très prononcé”. Mais certains autres reconnaissent avoir décelé quelques signes de maladie dans son comportement.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*