Le Supérieur général des Oblats chez les Soeurs de la Sainte Famille de Bordeaux

Le lundi 5 mars, à Idiofa, le Supérieur général des Oblats, le père Louis Lougen, a partagé le repas de midi avec les soeurs de la Sainte Famille de Bordeaux. Ensuite, la supérieure déléguée du Congo, soeur Georgine Mufogoto, a conduit le père Lougen au noviciat tout proche.

Les novices et leurs formatrices répondirent à des questions fort intéressées de leur hôte. Le père Lougen est un ancien maître des novices !

La relation fraternelle entre les deux congrégations remonte à une longue histoire, du temps de leurs fondateurs respectifs. Le vénérable Bienvenu Noailles l’avait obtenu de saint Eugène de Mazenod. L’abbé Noailles “mourut  le 8 février 1861 et Mgr de Mazenod devint alors directeur général de l’association de la Sainte-Famille, représenté à Bordeaux par le père Bellon”

Il y a eu une affiliation. Jusqu’au Concile Vatican II, le supérieur général des Oblats était “directeur général” de la congrégation des soeurs.

En mission, les Soeurs de la Sainte Famille ont souvent suivi ou accompagné l’implantation des Oblats. En 1948, deux soeurs de la Sainte Famille sont ainsi arrivées à Kilembe, à la demande de Mgr Bossart (Lire : RIBAUCOURT Jean-Marie, Evêque d’une transition. René Toussaint, Baobab, Kinshasa 1997, p. 113).

 

 

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*