Le Supérieur général et l’Année des vocations oblates en RDC

Le Supérieur général des Missionnaires oblats de Marie Immaculée, le père Louis Lougen, venu de Rome, a tenu une rencontre avec les responsables de la formation oblate en RDC. C’était le dimanche 4 mars dans la maison de retraite oblate d’Ifwanzondo, au diocèse d’Idiofa, dans la province du Kwilu.

La cinquantaine de missionnaires oblats clôturait cinq jours de retraite prêchée par monsieur l’abbé Jacques-Marie Nzir, prêtre d’Idiofa, sur le thème du renouvellement de l’homme intérieur. Les participants ont récité régulièrement la « prière pour les vocations oblates ».

Avant d’entamer trois jours de rencontre avec tous les Oblats en Assemblée provinciale, le père Louis Lougen a rappelé le sens de la tâche qui incombe à tous les formateurs. Le père Gabriel Matakumba, directeur provincial des vocations oblates et formateur au prénoviciat d’Idiofa, a participé à la rencontre des formateurs. Il a retenu l’insistance du Supérieur général sur la vocation des frères coadjuteurs, qui devient rare en RDC et dans toute la congrégation.

L’année des vocations oblates répond à l’appel du Saint-Père François qui a dédié l’année 2018 à la jeunesse. Les Missionnaires oblats mènent une campagne des vocations dans les diocèses de leur présence : Idiofa, Kikwit, Isangi, Lolo et Kinshasa, sans oublier les trois diocèses d’Angola où oeuvrent des oblats congolais : Luanda, Caxito et Ondjiva. 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*