Au Cameroun, les pères missionnaires Joachim Manianga, Patrice Mukwanga et Achille Nunakumi célèbrent 30 ans et 25 ans de sacerdoce

Le 18 mai, anticipant sur la fête de saint Eugène de Mazenod (21 mai), le supérieur provincial du Cameroun, le père Edouard Dagavounansou, a présidé la messe du jubilé dans l’église paroissiale saint François-Xavier de Ngovayang, dans le diocèse de Kribi. Les concélébrants étaient notamment les trois jubilaires : le curé de la paroisse, le père Joachim Manianga, et le père Patrice Mukwanga, fêtaient leurs trente ans de sacerdoce, et le père Achille Nunakumi, ses vingt-cinq ans.

Le supérieur provincial a invité expressément tous les missionnaires oblats âgés d’au moins cinquante ans. Ils ont eu le bonheur d’un partage spirituel au cours d’une retraite. Une délégation du scolasticat Yves Plumey de Yaoundé a participé à la fête, avec une dizaine de frères scolastiques et quatre formateurs, dont le Congolais Gabriel Kinze.

Des prêtres diocésains de la zone pastorale “océan” et des religieuses et religieux du diocèse de Kribi ont entouré le père Manianga, leur délégué au conseil presbytéral.

Dans l’homélie de la messe, le père Edouard Dagavounansou a rappelé les vertus de saint Eugène de Mazenod, fondateur de la congrégation des missionnaires oblats de Marie Immaculée. Le supérieur provincial a aussi remercié pour la présence missionnaire des trois prêtres congolais jubilaires.

Les nombreux invités ont savouré les chants dans les trois langues des peuples Ngumba, Bagyeli et Fang. Les servants de la messe étaient des groupes Bantou et des pygmées Bagyeli.