L’archevêque de Yaounde (Cameroun) a reçu les supérieurs majeurs des Oblats d’Afrique

Le mardi 9 avril, l’archevêque de Yaounde, Mgr Jean Mbarga, a reçu les supérieurs majeurs de la Région Afrique-Madagascar réunis à Yaounde du 8 au 12 avril pour une rencontre régionale.

Le père Gabriel Kinze, formateur au scolasticat oblat de Yaounde, a partagé des reportages quotidiens. En voici deux :


La Messe d’ouverture de la rencontre des Supérieurs majeurs oblats  d’Afrique-Madagascar a bel et bien eu lieu ce soir du cinquième dimanche de carême dans la paroisse oblate d’Oliga/Yaounde.
Le père Abraham, curé, en collaboration avec les Associés laïcs oblats et la chorale des jeunes a offert un accueil chaleureux à nos hôtes venus de de toutes nos unités oblates africaines.

Ce soir, messe suivie d’une soirée festive.

Notre Province est honorée notamment par la présence du père Guillaume Muthunda (conseiller général pour l’Afrique), du père Joseph Ntumba, provincial du Congo et président de l’eucharistie), du père . Adrien Gese ( Supérieur de la mission d’Angola), du père Fidèle Munkiele (Supérieur de la mission du Kenya ).

Les assises auront lieu du lundi 8  au vendredi 12 avril 2019. But de la rencontre: résolutions communes à proposer au comité de l’interchapitre devant se tenir d’ici peu en Pologne. 
L’esprit de famille obligeant, l’interculturalité, la formation pour la mission, la mission avec et pour les jeunes, la “consolidations” de nos maisons de formation, les finances et les perspectives d’avenir feront partie du menu des échanges.


Ce lundi 8 avril soir a eu lieu l’accueil de nos Supérieurs majeurs au Scolasticat Maison Yves Plumey/Yaounde, suivi d’une célébration eucharistique et d’une soirée festive émaillée de quelques prestations interculturelles (repas, chants, danses, etc).
Le frère Lordino, scolastique malgache, a particulièrement  ému la communauté en expliquant le rite de l’exhumation des corps et le ramassage des restes des défunts 6 à 7 ans après l’enterrement : une pratique malgache culturellement très significative, riche d’enjeux anthropologiques et pastoraux

Inspirer à nos jeunes le respect des valeurs des peuples vers lesquels nous sommes envoyés, tel est aussi le but de la formation pour la mission.