Le 17 février 2020 à Kinshasa

 Pour célébrer le 194e anniversaire de l’approbation des Constituions et Règles de la congrégation des Missionnaires Oblats de Marie Immaculée, une messe a réuni la famille mazenodienne à la paroisse Christ-Sauveur de Kinshasa-Selembao. Le Supérieur provincial Joseph-Salvador Ntumba Maboy a présidé l’eucharistie concélébrée par une quarantaine d’oblats du district de Kinshasa.

En effet, trois événements importants avaient garni cette soirée. Premièrement, la célébration eucharistique, ensuite un bref résumé de la conférence sur la protection des mineurs et des personnes vulnérables, animée par le père Robert Guzaba devant les oblats et les associés laïcs oblats, enfin le partage du repas festif et fraternel.

Le père provincial, lors de son homélie, a rappelé que nous sommes les religieux oblats et que nous sommes appelés à vivre en communauté, en respectant les Constitutions et Règles. Malheureusement, a-t-il affirmé, nous rencontrons encore beaucoup d’oblats aujourd’hui qui vivent comme s’ils n’étaient pas religieux. Il a invité tous les oblats à la prise de conscience de leur identité religieuse et à la mise en pratique des valeurs religieuses.

À la fin de la messe, le père Prosper Ndjoli a pris la parole, en sa qualité de président du district de Kinshasa, pour signaler que les différentes fêtes oblates de l’année se tiendront désormais tour à tour dans les différentes communautés oblates du lieu. Et cela se fera à tour de rôle. S’il y a un fidèle de nos différentes paroisses qui voudrait que nous allions organiser l’une de nos fêtes chez lui, nous viendrons sans problème, a-t-il ajouté. 

La soirée a été bouclée par le partage d’un repas festif avec tous les oblats présents, associés oblats et autres invités.

Christian Mbadiko