Le père Dominique Ndjoko a célébré ses vingt-cinq ans de sacerdoce

Dans la chapelle du scolasticat saint Eugène de Mazenod, à Kinshasa-Kintambo, le mercredi 25 juillet, une quinzaine de confrères l’ont entouré à l’autel, dont son maître de noviciat, Mgr Louis Mbwol, évêque émérite d’Idiofa.

 

Paraphrasant saint Paul, le père Ndjoko a d’emblée reconnu tenir par la grâce de Dieu. Il a aussi demandé de prier pour ceux qui ont été ses condisciples, ordonnés prêtres à Kinshasa le 25 juillet 1993 : Macaire Lakanga, Jean-Marie Bulumuna, Lin Kiekie, Jean-Pierre Yambeng et Jean-René Talabo (décédé le 14 août 2016 à Lusaka en Zambie ).

 

Dans l’homélie (à lire ici), le père Ndjoko a rappelé les origines de sa vocation et son attachement à la Vierge Marie. Il a demandé de prier pour lui.

Et un repas servi aux invités dans la cour du scolasticat a permis à la grande communauté de confrères, parents et amis de manifester sa reconnaissance au prêtre. Le “bulamba” s’est exhibé aussi comme danse folklorique de la tribu lele.