Un hommage à Benoît Kabongo par Théodore Mudiji

LE SCOLASTICAT S. Eugène. de MAZENOD de KINTAMBO / KINSHASA:

UN BERCEAU DE SPIRITUALITE MISSIONNAIRE*

Hommage au Père Benoît KABONG, omi

Grand bâtisseur de ce berceau de formation et de vie oblate

Par Théodore MUDIJI

  1. Pour vous, le Thabor, le Mont de l’Ascension et le Cénacle, c’est ce cadre magnifique de votre vie. Un cadre éloquent avec ses lieux de descente profonde dans le mystère du Dieu Amour miséricordieux,
  2. Un cadre ouvert sur l’éternité bienheureuse à travers le lieu tout proche de repos dans la Paix du Christ déjà, pour d’inoubliables devanciers dans la foi et l’oblation totale ;
  3. Un cadre de co-présence de l’humain et du divin, où Dieu accueille l’homme et se livre à l’extrême aux humains, dans la réalité du Don total:
  4. Chaque jour, à la suite du fiat de la Vierge Marie, le Verbe de Dieu se fait chair ;
  5. Chaque jour, à la suite du prodigieux énoncé du Ceci est mon Corps et du Ceci est le calice de mon sang, Tout Dieu est réellement présent et partagé pour être mangé et bu par l’homme misérable qu’Il régénère ;
  6. Dans ce cadre, Dieu vous donne une famille universelle où vous côtoyez Jésus-Christ dans des compagnons sacrés : leur recherche convergente de la Lumière de Vie vous éclaire à chaque instant, dans une communauté où vous pouvez, nuit et jour, matin midi et soir vous placer au carrefour de l’Univers :
  7.  En pleine face du patio l’ambitieuse vision apocalyptique  du: « Oser grand comme le monde » vous stimule à l’évangélisation du pauvre, ici en vous-même et, partout en vos frères du dedans et du dehors, assoiffés de la Divine Miséricorde,
  8. Sécurité de vos arrières, la Vierge Immaculée piétine le Serpent au talon, vous protège et vous apprend à prier ;
  9. Mus par l’Esprit de Pentecôtes marchez victorieux jusqu’aux confins de la Terre et dans toutes les périphéries de l’humanité ; apportez-y la Vie abondante, sur les pas du Christ Sauveur, vainqueur du péché et de la mort, à la Gloire de Dieu le Père. Amen.

*« Hors-d’œuvre  d’une Récollection » prêchée aux Oblats de Marie Immaculée / Scolasticat St Eugène de Mazenod/Kintambo, le week-end des 23-24 avril 2016, par Théodore MUDIJI, père du Foyer de Charité Notre-Dame de la Prière de Kinshasa.